eShango S.A a participé à la conférence internationale de Dakar organisée par la fondation Grameen Crédit Agricole, autour du thème "La Microfinance et le Social Business" ce 04 Mars 2011 à l'hotel Méridien Président.

Ladite conférence, à laquelle s'est fait représenter le président de la Grameen Bank, prix Nobel de la paix 2006, le Professeur Mohammad YUNUS, a connu la participation d'un certain nombre d'acteurs du secteur de la micro finance aussi bien au niveau national, sous-régional qu'international en passant par les réseaux de lobbyisme tels que INAFI, les autorités de supervision et associations d'IMF, les organismes de promotion de la transparence et des bonnes pratiques tels que la Microfinance Transparency, le MIX Market, sans oublier les praticiens de la microfinance et bien sûr les prestataires en Système d'Information de Gestion (SIG) dont eShango S.A.

Trois thèmes principaux ont été abordés par les présentateurs et participants au cours de la séance ouverte à 8h45 par le Directeur de Cabinet du Ministère Sénégalais de l'Entrepreneuriat Féminin et de la Microfinance suivi par le Président de l'AP/SFD du Sénégal, M. Mamadou Touré qui fît le point sur l'état du secteur de la Micro finance au Sénégal.

Le premier sujet abordé était la Responsabilité Sociale et la Transparence des institutions de micro finance, avec une présentation faite par le Directeur Exécutif de INAFI, Mme Soukeyma Ndiaye BA, suivie par celle du Président-fondateur de Microfinance Transparency, M. Chuck Waterfield, puis une présentation par M. Mamadou Lamine Gueye, DG de Caurie Microfinance sur la mise en œuvre de la gestion des performances sociales au sein de son institution.

La présentation de deux participants se sont ensuite succédées autour du thème de la Micro assurance. L'une par le Directeur du Développement de PlaNet Guarantee, M. Mathieu Dubreuil sur le projet GIIF (Global Index Insurance Facility) dans le secteur de la micro finance et l'autre par M. Pape Ndiaye, DG de la CNAAS sur l'expérience de ladite institution avec l'assurance des récoltes et du bétail au Sénégal.

Le dernier thème abordé portait sur le concept de "Social Business", le thème central de la conférence.  M. Réné Carron, Président des Fondations FARM et Grameen Crédit Agricole en a fait une présentation sur l'expérience édifiante du Crédit Agricole en tant qu'acteur engagé dans la vision du « social Business ».

L'allocution de clôture de la conférence fut faite par le Professeur Huzzatul Islam Latifee, Président de Grameen Trust, qui a beaucoup insisté sur les principes du concept du « Social Business » tels que définis par le Professeur Mohammad YUNUS dès sa création.

eShango SIG

La participation de eShango S.A à cette conférence, rentre dans le cadre de son engagement et sa dynamique à collaborer intimement et de façon permanente avec tous les acteurs du secteur de la microfinance pour la prise en compte des besoins réels et actualisés dans le secteur en matière de solutions informatiques. Nous avons ainsi pu reprendre conscience de l'importance accordée par les différents acteurs aux performances sociales et de la nécessité de leur prise en charge par un SIG.

Les outils PPI et SPI seront bien entendu pris en compte dans l'implémentation de eShango SIG, grâce à des fonctionnalités permettant la transparence des prix au client. Parmi celles-ci citons la mesure de la capacité de remboursement des bénéficiaires de crédit (par des méthodes comme celle du Cash Flow) pour réduire le risque de sur-endettement, la possibilité de génération de rapports et données indispensables à l'analyse et l'évaluation des performances sociales dans une IMF ainsi que l'ajout d'un ensemble d'indicateurs dont ceux du MIX MARKET et de CERISE pour l'évaluation des performances globales dans une IMF.

Aujourd'hui, la plupart des SIG présents sur le marché ne prennent pas encore en charge ces nouveaux besoins. On remarque en outre une inadéquation des logiciels en usage dans la zone UEMOA avec la nouvelle réglementation dans le secteur. La bonne nouvelle à ce sujet, est qu'eShango SIG prendra entièrement en compte les exigences de la nouvelle réglementation de l'UEMOA et celle des autres règlementations. Les points focaux seront sans doute la comptabilité avec les écritures comptables (automatisées ou non), les modes d'enregistrement comptable et de production des états, les produits de crédit bail et toute une liste de nouvelles fonctionnalités que la plupart des SIG utilisés actuellement essaient encore tant bien que mal de gérer.

L'avantage comparatif de eShango est non seulement la prise en compte de ces nouvelles exigences mais également l'anticipation au regard des changements actuels, constituant ainsi un gage essentiel d'une base d'implémentation extensible. Aujourd'hui, il est évident que toutes les solutions, malgré la bonne volonté des sociétés prestataires, n'auront pas la capacité de prendre en compte toutes ces nouvelles fonctionnalités en raison des cas de base de logiciel moins extensible.

Toute l'équipe d'eShango a prit l'engagement de s'investir dans une démarche orientée marché, dans sa collaboration systématique avec les praticiens et acteurs de la microfinance en vue d'offrir un SIG qui répond efficacement à l'ensemble de leurs besoins. Nous voudrions intégrer cette démarche dans une optique de contribution à la réussite de la mission du « Social Business » et de la Microfinance qui est de réduire la pauvreté.